maillot espagne feminine

Malgré cela, la défense bleu-blanc-rouge ne transpirait pas la sérénité. Il est validé par le VAR, malgré un doute sur une éventuelle position de hors jeu. Si les couleurs devraient être les mêmes que lors de la dernière confrontation à l’Euro 2020, du côté de l’Italie, la tenue bleue comportera une petite nouveauté. Pour sa deuxième participation après l’Euro 2016 marqué par une demie-finale perdue contre le Portugal, Les Pays de Galles (Wales) garde leur rouge mais arbore le jaune sur caque manche. Le maillot domicile de la Colombie est jaune et s’inspire de celui de 1990, lorsque l’équipe était menée par le légendaire Carlos Valderrama. Le maillot domicile arbore un col V boutonné et un motif zig-zag au niveau des manches. Le maillot rouge est le maillot officiel du Tour d’Espagne depuis un peu plus de 20 ans, mais il a souvent changé de couleur. Les “Olé, olé” tombés des gradins espagnols ont accompagné le jeu de passes de leurs favoris, mais Hugo Lloris a peu tremblé. Encore renversante, l’équipe de France s’est offerte la deuxième Ligue des Nations grâce à Karim Benzema, Kylian Mbappé, mais aussi une nouvelle réaction et un grand Hugo Lloris en fin de match, dimanche 10 octobre à Milan contre une Espagne d’abord ultra dominante (2-1), de quoi chasser un peu plus les fantômes de l’Euro sur la route du Mondial.

Dans la foulée, la “Roja” s’est ruée sur le but de Lloris. Le capitaine Sergio Busquets a envoyé en profondeur Mikel Oyarzabal qui, au duel, s’est joué d’Upamecano (64e, 0-1). Les Bleus auraient pu être sonnés, mais Benzema leur a redonnés le sourire d’une frappe enroulée sublime sur un service de Mbappé (66e, 1-1). Comme contre la Belgique, où les Français étaient menés 2-0 à la mi-temps, la révolte et la réduction du score sont venus du Madrilène, désormais crédité de six buts depuis son retour surprise en juin. 71e – Mbappé, lancé en profondeur par Benzema, temporise pour repartir de l’autre côté. 75e – Changement côté espagnol, Gavi cède sa place à Koke. 79e – Pavard remplacé par Dubois côté français. Privés de ballons, les attaquants français ont eux longtemps regardé les débats se dérouler sans eux, jusqu’à ce que la rencontre s’emballe subitement à l’heure de jeu. La Ligue des Nations n’a pas le prestige d’un grand tournoi – aucun bruit de klaxon n’est d’ailleurs venu accompagner ce succès -, mais le plateau élevé de la phase finale confère à ce titre une saveur particulière pour les Bleus face à une des équipes les plus emballantes du moment, au jeu léché comme celui de ses glorieux aînés, et sérieusement rajeunie sous l’impulsion de Luis Enrique.

Des maillots de foot transformés en blouses pour les enfants malades dans des hôpitaux espagnols Nous vous présentons dans cet article tous les favoris de la Coupe du monde et vous donnons des conseils pour la finale de la compétition au Qatar. COMPTE-RENDU – Un peu moins de quatre mois après leur élimination en 8es de finale de l’Euro, les Bleus ont remporté la deuxième édition de la Ligue des Nations en battant en finale l’Espagne (2-1), dimanche 10 octobre à Milan. 73e – Frappe lourde de Rodri contrée, corner en faveur de l’Espagne. 87e – La frappe de Griezmann passe au dessus. 68e – Au tour de Mbappé de se procurer une occasion franche, l’attaquant du PSG tente de lobber Simon mais sa frappe passe au dessus. LA FRANCE PASSE DEVANT. 90e – La défense française encore héroïque devant les vagues rouges, maillot espagne ici avec le pied de Kimpembe. Et comme face aux Diables rouges, le deuxième but a été signé Mbappé. 76e – Nouvelle offensive français avec Mbappé et Benzema, ça se termine par une volée au dessus de Pogba.

Ferran Torres, auteur d’un doublé face à l’Italie, a donné le tournis à l’arrière-garde des Français et en premier lieu à Théo Hernandez, “piston” gauche souvent mal placé, dépassé à la course et parfois obligé de faire parler son physique pour déjouer les attaques adverses. 22h40 – C’est terminé, la France s’impose 2-1 face à l’Espagne et remporte la deuxième édition de la Ligue des Nations, deux ans après le premier sacre du Portugal. 93e – L’Espagne fait le forcing pour égaliser mais les Bleus sont impériaux en défense. Outre le fait que la plupart des joueurs ci-dessus ont marqué l’histoire de leur pays et du football, le point commun de ces trois équipes est le milieu de terrain dominant techniquement et collectivement. Le moins prestigieux et le plus débridé des trois Grands Tours, qui débute samedi et s’achèvera le 15 septembre à Madrid, présente donc un plateau plus clairsemé que d’habitude, où le Slovène Primoz Roglic fait figure d’épouvantail en raison de ses qualités en contre-la-montre.